Archives de catégorie : GRM 8e année 2014-2015

Parution – 7e Cahier du GRM : Althusser : politique et subjectivité (I)

Sous la direction de Fabio Bruschi et Eva Mancuso

Cahier 7

 

Résumé : Ce septième numéro des Cahiers du GRM contient la première partie d’un double dossier thématique consacré à la pensée de Louis Althusser dont la deuxième partie sera publiée dans le huitième numéro.
L’œuvre d’Althusser sera abordée à partir du problème de la pratique politique et des formes subjectives qu’elle induit, afin d’interroger le rôle d’analyseur qu’Althusser a joué vis-à-vis du marxisme et qu’il peut encore jouer vis-à-vis de notre actualité.

ISSN  électronique 1775-3902

Numéro disponible  sur : http://grm.revues.org/581

Table des matières :

25/04/2015 6e séance GRM 8e année – Althusser et la politique (2) Journée d’étude – Paris

Althusser et la politique (2)
Idéologie et sujet

Lieu : Paris, ENS, 29, rue d’Ulm, salle 235 A

11h -17h00 (Pause 12h30 – 14h)

Interventions :

  • Eva Mancuso, Les appareils idéologiques du Prince. Une lecture de “Machiavel et nous” (Althusser)

  • Marco Rampazzo Bazzan, La normativité des concepts de la science politique moderne au prisme de la notion d’idéologie (d’Althusser)
  • Jessica Borotto, Subjectivation et assujettissement : Butler lectrice d’Althusser

Padoue 23-25/03/2015 – Ateliers de recherche

Ateliers de recherche en philosophie politique

“La question de l’intellectuel au 20ème siècle entre université et politique”

23-25 mars 2015

Département FISPPA (Piazza Capitaniato), Padoue

Organisés en collaboration entre le projet de recherche Politiques de la philosophie et le Groupe de Recherches Matérialistes
ces ateliers réunissent des jeunes chercheurs en philosophie politique afin de questionner le statut, la fonction et la conceptualisation de plusieurs figures de l’intellectuel européen au fil du 20e siècle.

Organisateurs: Pierpaolo Cesaroni (Chercheur Univ. de Padoue) / Marco Rampazzo Bazzan (Piscopia Marie Curie)

 

Pour le télécharger cliquer sur  Programme

Lundi 23 mars

Après-midi (13h15-19h15) – Aula Giacon

 Ouverture Présentation des journées (13h15- 13h30)

Présentation des actes du séminaire politiques de la philosophie (13h30 -16h15)
Intervenants :

Pierpaolo Cesaroni (Chercheur Univ. de Padoue), Mauro Farnesi Camellone (Post-doc, Univ. de Padoue), Lorenzo Rustighi (Post-doc, Univ. de Padoue)

Pause (16h15-16h45)

 Présentation du 6e Cahier du GRM (16h45-19h15)
Intervenants :

 Antoine Janvier (Chercheur Univ. de Liège), Fabrizio Carlino (GRM)
Oriane Petteni (Chercheuse FRFC Univ. de Liège):  La figure de l’intellectuel comme conscience malheureuse au tournant du siècle. Du subjectivisme wébérien au pragmatisme musilien

  • Le numéro est disponible ICI

Mardi 24 mars

Matin (8h30 -13h) – Aula Giacon

Atelier Bourdieu (8h30-10h30)
Thomas Bolmain (Chargé de recherche FNRS Univ. de Liège): Qu’il meure ou qu’il ressuscite, mais qu’il bouge ! Note bourdieusienne sur l’état actuel du champ intellectuel et de la figure de l’intellectuel
Clara Mogno (Doctorante Univ. Padoue) : Lire Bourdieu avec Macherey : La parole universitaire et Geometria dello spazio sociale

Pause (10h30-11h)

 Atelier Althusser et Lefort (11h-13h)

Fabio Bruschi (Assistant Univ. de Louvain La Neuve) : Althusser et l’intellectuel collectif
Eva Mancuso (Aspirante FNRS Univ. de Liège): Expliciter les ″éléments épars″, interpréter la politique. Figure(s) de l’intellectuel chez Cl. Lefort

Pause Midi (13h-14h30)

Après-midi (14h30-19h) – Sala Seminari

 Atelier Sartre I (14h30-16h30)
Jonathan Soskin (Boursier Non-FRIA Univ. de Liège): L’engagement des clercs. Sartre et le Collège de Sociologie
Chiara Collamati (Doctorante Univ. de Padoue): La norme éthique à l’épreuve de l’histoire. Sartre à l’Institut Gramsci

Pause (16h30-17h)

 Atelier Sartre II (17h-19h)

Hervé Oulchen (Post-doc Univ. de Liège) : L’intellectuel total face à la question coloniale: réflexions à partir de Sartre

Luca Basso (Chercheur Univ. de Padoue) : Sartre et le marxisme au prisme de Questions de méthode

Mercredi 25 mars

Matin (8h30-13h) – Aula Giacon

Atelier Butler (8h30-10h30)
Attilio Bragantini (Doctorant Univ. de Padoue) : Entre la critique et les corps. L’espace intellectuel chez Judith Butler
Jessica Borotto (Doctorante Univ. de Liège): Défaire et refaire les sujets: articuler pensée critique et exigences politiques avec Judith Butler

Pause (10h30-11h)

Atelier Debord et Pasolini (11h-13h )
Patrick Marcolini (GRM) : Debord, style tardif
Matteo Bortolini (Chercheur Univ. de Padoue) : Pasolini, une parole luthérienne. Chronique d’un intellectuel religieux

Contact:

  • Pierpaolo Cesaroni : pierpaolo.cesaroni@unipd.it
  • Marco Rampazzo Bazzan : marco.rampazzo.bazzan@gmail.com

20/02/2015 – 4e séance GRM 8e année – Liège

GROUPE DE RECHERCHES MATÉRIALISTES
&
U.R. MAP – MATÉRIALITÉS DE LA POLITIQUE (ULG)

La question intellectuelle sous hypothèses communistes :
groupes, appareils d’État et mouvements sociaux.

Journée d’études

Université de Liège – Espace du département de philosophie
Place du XX Août, Bât. A1, 3ème étage
10h30-13h00

 

Matin 10h30-13h

  • Andrea Cavazzini, La fonction intellectuelle dans la structure sociale du socialisme réel. Des philosophes-rois aux dissidents.
  • Caroline Glorie, Walter Benjamin et le surréalisme. Une organisation du pessimisme : l’illumination surréaliste du point de vue d’un observateur allemand.

Après-midi : 14h30-18h00

  • Sophie Wustefed, Lefort et Castoriadis : penser et agir après Socialisme ou Barbarie.
  • Thomas Bolmain, La question intellectuelle et la critique d’Althusser dans le séminaire Surl’État de Bourdieu
  • Gabor Tverdota, La marche au pouvoir des intellectuels : considérations actuelles sur un classique de la sociologie de l’intelligentsia

 

17/01/2015 – 3e séance GRM 8e année

Thème :
Critiques de l’économie politique (2)
Analyses matérialistes de la reproduction sociale

Interventions :

  • Fabrizio Carlino, Au-delà de l’expropriation initiale et en-deçà de l’histoire : à propos du rapport entre la structure du temps et sa forme capitaliste.

  • Oriane Petteni, Otto Neurath, planification urbaine et projet encyclopédique. Une voie de l’austromarxisme

Lieu : Salle de conférence de Bruxelles Laïque (1er étage), 18-20 avenue de Stalingrad, 1000 Bruxelles

Horaire : 14h-17h

Parution – 6 Cahier du GRM

Cahiers-logo.pngLes intellectuels dans la guerre civile européenne. Enjeux philosophiques d’une histoire à écrire

Coordonné par Antoine Janvier et Gabor Tverdota
Contributions de :

Thomas Bolmain, Fabio Bruschi, Andrea Cavazzini, Fabrizio Carlino, György Lukács, Károly Mannheim Oriane Petteni, Jonathan Soskin,  Gabor Tverdota…

Présentation :

Le dossier thématique du sixième numéro des Cahiers du GRM se propose de contribuer à une nouvelle articulation de la période 1914-1945, qui est celle – suivant l’expression de l’historien Enzo Traverso – de la « guerre civile européenne ». Les articles de ce numéro sont autant d’applications d’une hypothèse spécifique : dans la mesure où les intellectuels aux origines et attaches sociales les plus diverses avaient parmi tous les autres acteurs socio-politiques l’intérêt le plus brûlant à un examen approfondi et circonstancié du corps social et politique, ainsi que de la dynamique de l’histoire, l’étude des documents du devenir-conscient de leur être-social peut contribuer grandement à la construction d’une image adéquate et équilibrée de l’époque en question. En se concentrant sur le cas de l’intelligentsia centre-européenne progressiste à la fin de la Grande Guerre et dans la période révolutionnaire qui l’a suivie, les traductions qui clôturent le dossier thématique offrent un regard sur les voies possibles de ce devenir-conscient des intellectuels dans la « guerre civile européenne ».

Numéro entièrement disponible sur : http://grm.revues.org/477

ISSN : 1775-3902

2e séance GRM 8 Année 29/11/2014- Bruxelles

Thème :
Critiques de l’économie politique (1)
Analyses matérialistes de la reproduction sociale

 

Interventions :

  • Andrea Cavazzini, Accumulation sociale et socialisation : Marx, Ogilvie, Jameson.

  • Sophie Wustefeld, Représentations, affects, intentions : néolibéralisme et subjectivation

Résumé : La position ambigüe de la psychanalyse vis-à-vis du fonctionnement de la société a été mise en évidence depuis longtemps (pour n’en citer qu’un, Deleuze, L’Anti-Œdipe) puisque la cure est tantôt comprise comme un outil possible d’émancipation, tantôt dénoncée comme instrument d’imposition de normes sociales. Récemment, Lordon (Capitalisme, désir, servitude) illustre comment des avatars de la psychologie comme le coaching, participent aujourd’hui directement au fonctionnement du néolibéralisme. Il me semble que ce type de travaux peuvent permettre de mettre en évidence, d’une part, les dispositifs à la fois matériels et imaginaires (au sens castoriadien de ce dernier terme) qui facilitent l’investissement des individus dans la société capitaliste, c’est-à-dire leur participation à l’économie capitaliste, et plus précisément néolibérale ; et, d’autre part, de penser quels pourraient être les ressorts politiques des ou tils offerts par la psychanalyse. Cette intervention s’approcherait plutôt d’une perspective ogilvienne (La seconde nature du politique. Essai d’anthropologie négative), et tenterait de bâtir des ponts entre  cette perspective et certains aspects de la pensée de Castoriadis (La montée de l’insignifiance).

 

  • Marco Rampazzo Bazzan: Souveraineté entre Etat et marché (Arrighi , Fichte, Smith)

Résumé :  Dans notre intervention nous tâcherons d’interroger la relation etre souverainété, Etat et marché à partir des propositions que Johann Gottlieb Fichte formula dans son Etat commercial fermé (fermeture de l’état commercial, suppression de la monnaie mondiale et introduction de la monnaire nationale). Nous étudierons l’inactualité de ces propositions à la lumière de la reception de la Richesse des nations en Allemagne  et de l’interprétation proposée par Giovanni Arrighi en Adam Smith à Pékin…

 

 

11/10/2014- Paris 1e séance GRM 8e année

Thème :
Althusser et la politique (1)  
Lutte des classes, sujet et idéologie

 

Horaire : 14h-17h

Interventions :

  • Jean Matthys, Science, sujet et intervention philosophique : enjeux et questions.

  • Fabrizio Carlino, Althusser et Tronti entre Front populaire et « classe contre classe ».

  • Fabio Bruschi, Reconnaissance et idéologie prolétarienne chez Althusser.

Lieu : Paris, ENS 29, rue d’Ulm Salle  235 A

GRM 8 année 2014-2015 Programme

copy-cropped-cropped-GRM-Logo-site2.png

Activités 2014-2015

Programme

 

1e séance 11 octobre 2014
Thème :
Althusser et la politique (1)  
Lutte des classes, sujet et idéologie

 

Lieu : Paris ENS 29 rue d’Ulm, Salle 235 A

14h-17h

Interventions :

  • Jean Matthys, Science, sujet et intervention philosophique : enjeux et questions.

  • Fabrizio Carlino, Althusser et Tronti entre Front populaire et « classe contre classe ».

  • Fabio Bruschi, Reconnaissance et idéologie prolétarienne chez Althusser.

2e séance 29 novembre 2014
Thème :
Critiques de l’économie politique (1)
Analyses matérialistes de la reproduction sociale

 

Lieu :  Salle de conférence de Bruxelles Laïque (1er étage), 18-20 avenue de Stalingrad 1000 Bruxelles

14h-17h

Interventions :

  • Andrea Cavazzini, Accumulation sociale et socialisation : Marx, Ogilvie, Jameson.

  • Sophie Wustefeld, Approches métapsychanalytiques et politiques du néolibéralisme.

  • Marco Rampazzo Bazzan, Arrighi lecteur d’Adam Smith.

3e séance : 17 janvier 2015
Thème :
Critiques de l’économie politique (2)
Les politiques du capital : système, temporalité et historicité

 

Lieu : Salle de conférence de Bruxelles Laïque (1er étage), 18-20 avenue de Stalingrad, 1000 Bruxelles

14h-17h

Interventions :

  • Fabrizio Carlino, Au-delà de l’expropriation initiale et en-deçà de l’histoire : à propos du rapport entre la structure du temps et sa forme capitaliste.

  • Oriane Petteni, Otto Neurath, planification urbaine et projet encyclopédique. Une voie de l’austromarxisme

  • Alain Loute, Le concept de cartographie cognitive chez Frédéric Jameson : un projet d’herméneutique marxiste.

4e séance 20 février 2015

Journée d’études

Thème :
 La question intellectuelle au 20ème siècle (1)
La question intellectuelle en horizon communiste : intellectuels d’État et groupes intellectuels.

 

Lieu : Liège, ULg – Espace du département de philosophie (Place du XX Août, Bât. A1, 3ème étage)

10h30-18h00

Interventions :

  • Gabor Tverdota, Mannheim : État et Planification ou Konràd et Szelényi : intellectuels, technocrates et État.

  • Andrea Cavazzini, La fonction intellectuelle dans la structure sociale du socialisme réel : Rita di Leo et Rudolf Bahro.

  • Caroline Glorie, Walter Benjamin et le surréalisme. Une organisation du pessimisme : l’illumination surréaliste du point de vue d’un observateur allemand.

  • Sophie Wustefed, Lefort et Castoriadis : penser et agir après Socialisme ou Barbarie.

 

5e séance 25 avril 2015

Journée d’études

Thème :
Althusser et la politique (2)
Idéologie et sujet

Lieu : Paris, ENS, 29, rue d’Ulm, salle 235 A

10h30-17h00

Interventions :

  • Eva Mancuso, Les appareils idéologiques du Prince. Une lecture de « Machiavel et nous » (Althusser)

  • Jessica Borotto, Subjectivation et assujettissement : Butler lectrice d’Althusser.

  • Marco Rampazzo Bazzan, Idéologie, hégémonie et interpellation.

  • Fabio Bruschi, Le Parti et l’Église chez Althusser : une idée du communisme.

  • Hervé Oulchen, L’idéologie dans le structuralisme de la pratique. Réflexions à partir d’Althusser.